12. Agathe, cette amoureuse.

Agathe n’est plus seule. Elle a trouvé une personne qui l’accepte telle qu’elle. Agathe a désormais tout pour être heureuse, mais une fois de plus elle ne l’est pas. Il y a un petit je ne sais quoi qui la dérange, et qui l’empêche de s’épanouir. Si elle se définit de « pathétique insatisfaite » ce n’est pas pour rien… Agathe se connaît bien, et sait qu’elle aura du mal à trouver une relation qui la comblera, car pour elle jamais rien n’est à la hauteur. Alors elle culpabilise parce que même si elle sait que ses sentiments ne sont pas réels, elle fonce et s’enfonce dans cette amourette pathétique d’adolescent. Elle sait également que des personnes souffriront à l’arrivée, mais elle s’en fout. Elle continue à donner de faux espoirs à tout le monde, elle garde la vérité pour elle, se cache aux autres, comme d’habitude.

①②Agathe, cette vivante.

Parfois Agathe aime sa vie. Et parfois elle la déteste. Parfois elle souhaite pouvoir changer quelques petits détails de sa vie. Puis elle se rend compte que ces petits détails changeraient tout le reste. Alors elle se rend compte qu’elle ne veut surtout pas que sa vie change, parce que, au final, tout ces petits détails, même les plus insignifiants, la composent entièrement. Tous les éléments qui ont animé sa vie, l’on orienté dans certaines directions. Et le résultat lui semble finalement assez plaisant. Car la vie qu’elle mène lui correspond. Et c’est lorsqu’elle se rend compte de tout ça, qu’Agathe s’aperçoit qu’elle est bien, qu’elle aime sa vie.

①①. Agathe, cette fille passive.

Agathe n’arrive pas à se concentrer sur les choses primordiales de la vie d’une bonne fille. Agathe a beaucoup de facilité, et dans plusieurs domaines, mais Agathe laisse le temps passer et emporter ses projets. Elle pense souvent, et se rend compte de tout ce qu’elle laisse passer, de tout ce qu’elle pourrait améliorer. Mais elle ne fait que y penser, elle ne passe pas à l’action. Elle trouve toujours une excuse pour se défiler devant les choses importantes de la vie. Agathe se laisse aller, se laisse submerger par les petits problèmes de la vie. Et régresse. Cela fait déjà un moment qu’elle a arrêté d’avancer et de gagner en maturité. Elle a conscience d’être en train de gâcher sa vie, et elle ne fait rien pour y remédier.

⑩ Agathe, cette fille perdue.

Agathe se perd au milieu de tous ces gens. Agathe se referme sur elle-même. Elle se retire dans sa bulle. Cet endroit si confortable et certain. Elle trouve cette solitude dure, mais si sûre… Là, personne ne la déçoit, personne ne peut l’atteindre. Et Agathe aime ça. Elle aime se sentir hors de porté de la vulgarité du monde. Elle aime se sentir différente. Elle aime être au-dessus de tout le monde et pouvoir les observer. Elle aime sa solitude. Mais de temps à autre, Agathe sort de sa bulle et pars affronter sa vie. Elle se mêle à la foule, et devient semblable aux autres extérieurement. En sachant que tout au long des années, personne ne la comprendra, et personne ne prendra même le temps d’essayer.

⑨ Agathe, cette égoïste.

Agathe aime aider les gens.

Agathe a besoin d’aider les gens. Car Agathe a besoin de reconnaissance.

Elle a besoin de sentir que certaines personnes dépendent d’elle pour avancer.

Chaque être humain dépend de quelque chose.

Elle, dépend de l’amour des autres.

Mais quand on y réfléchi bien, tout ce que fait Agathe pour ses proches, elle le fait dans l’attente d’un remerciement.

Or, ce que l’on fait pour les autres ne doit avoir pour but que d’apporter de l’aide.

Une action ne doit pas être faite pour recevoir quelque chose en retour.

Et pourtant Agathe sait pourquoi elle aime aider les gens.

Agathe sait qu’elle est égoïste.

⑧ Agathe, cette peureuse.

Agathe a du mal à dire non. Car Agathe a peur.

Elle a peur du regard et des réactions des autres.

Certaines personnes autour d’elle sont si imprévisibles et odieuses.

Certaines personnes essaient de profiter d’Agathe, et Agathe le sait. Alors, elle essaie de sortir de leur emprise sans qu’elles ne s’en rendent compte. Mais parfois Agathe échou et ces personnes réagissent mal.

Parfois, ces personnes sont violente, et Agathe souffre.

Pourtant Agathe nous fait croire qu’elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, et se le fait également croire à elle même.

Mais, de temps à autre, Agathe regarde la vérité en fasse et se rend compte qu’elle a peur, qu’elle est vulnérable, que c’est une peureuse.

⑦ Agathe, cette chieuse.

Agathe est chiante, parce qu’Agathe ne sait pas ce qu’elle veut. Quand Agathe veut quelque chose, elle n’abandonne pas. Mais quand elle l’obtient, elle a vite fait de s’en lasser. C’est ce qui est dommage avec Agathe, elle n’obtient jamais satisfaction, elle est toujours dans l’attente d’un mieux. Il n’y a pas un moment où elle ouvre réellement les yeux et se rend compte de la chance qu’elle a. Et pourtant…