①②Agathe, cette vivante.

Parfois Agathe aime sa vie. Et parfois elle la déteste. Parfois elle souhaite pouvoir changer quelques petits détails de sa vie. Puis elle se rend compte que ces petits détails changeraient tout le reste. Alors elle se rend compte qu’elle ne veut surtout pas que sa vie change, parce que, au final, tout ces petits détails, même les plus insignifiants, la composent entièrement. Tous les éléments qui ont animé sa vie, l’on orienté dans certaines directions. Et le résultat lui semble finalement assez plaisant. Car la vie qu’elle mène lui correspond. Et c’est lorsqu’elle se rend compte de tout ça, qu’Agathe s’aperçoit qu’elle est bien, qu’elle aime sa vie.

Publicités

①①. Agathe, cette fille passive.

Agathe n’arrive pas à se concentrer sur les choses primordiales de la vie d’une bonne fille. Agathe a beaucoup de facilité, et dans plusieurs domaines, mais Agathe laisse le temps passer et emporter ses projets. Elle pense souvent, et se rend compte de tout ce qu’elle laisse passer, de tout ce qu’elle pourrait améliorer. Mais elle ne fait que y penser, elle ne passe pas à l’action. Elle trouve toujours une excuse pour se défiler devant les choses importantes de la vie. Agathe se laisse aller, se laisse submerger par les petits problèmes de la vie. Et régresse. Cela fait déjà un moment qu’elle a arrêté d’avancer et de gagner en maturité. Elle a conscience d’être en train de gâcher sa vie, et elle ne fait rien pour y remédier.